Presse: Meet The Masters, à la rencontre de Van Eyck, Breughel et Rubens en 360°

Presse: Meet The Masters, à la rencontre de Van Eyck, Breughel et Rubens en 360°

Presse: Meet The Masters, à la rencontre de Van Eyck, Breughel et Rubens en 360°

Article de RTBF, 28/08/2020

Une nouvelle exposition immersive en 360° met à l’honneur trois maîtres de la peinture flamande : Van Eyck, Breughel et Rubens. Une rencontre ludique et didactique dans les ateliers des 3 peintres. Résolument grand public et familiale.

Après l’exposition Beyond Bruegel qui a joué les prolongations pour cause de crise sanitaire, le Palais de la Dynastie accueille une nouvelle expérience immersive en son, en images et en projection à 360° avec Meet The Masters. Cette fois, on traverse trois périodes pour découvrir trois stars de l’histoire de l’art : Jan Van Eyck pour les Primitifs Flamands, Pieter Brueghel l’Ancien pour la Renaissance flamande et Pierre Paul Rubens pour le Baroque.

Un parcours ludique

Tout au long de la visite, nous sommes guidés en audio par un peintre, petit maître pas très doué mais très impressionné par l’opportunité de rencontrer des stars. Après un passage trop rapide devant une ligne du temps pourtant très complète, notre ami nous houspille pour rejoindre l’atelier de ses 3 héros, à commencer par Jan Van Eyck. Un diaporama géant nous fait (re)découvrir les tableaux phares du Maître (L’homme au turban bleu, Les époux Arnolfini, L’Adoration de l’Agneau mystique) et nous donne quelques informations générales comme la maîtrise des détails, le réalisme de la nature, des étoffes et des corps (les pustules sur le visage du chanoine Van der Paele) chers à Van Eyck. On ne saura rien sur les commanditaires ou la signification du thème de L’Adoration de l’Agneau mystique par exemple.

De l’influence de Jérome Bosch (Margot La folle) aux scènes de genres qui fourmillent de personnages et aux gravures, les innombrables œuvres de Pieter Breughel L’ancien sont l’occasion de braquer notre attention sur l’ironie et la satire présentes dans cette partie de l’œuvre du Maître dont on nous rappelle qu’il était un businessman très doué.

Après la visite de l’atelier de Rubens où les projections maxi size des tableaux et surtout des détails sont particulièrement impressionnants (Le Massacre des Innocents à Bethléem, Descente de la Croix) on arrive enfin dans la grande salle qui propose une immersion à 360°. On a quitté l’atelier pour se retrouver face à la collection d’œuvres acquises par Rubens. Par les mystères de la technologie du XXIe siècle, notre guide y a organisé une rencontre avec le maître des lieux et Van Eyck, pourtant disparu plus d’un siècle avant, mais qu’importe. Place au spectacle qui nous fait littéralement tourner la tête. L’occasion de revoir, entre autres, les tableaux vus précédemment mais cette fois animé. Très sobrement, heureusement.

A la sortie on peut se remettre de ses émotions sur la terrasse du Palais de la Dynastie. Mais émotion y a-t-il eu ? Il s’agit plutôt d’une fascination scopique doublée de l’intention – réussie grâce au guide décoincé – de donner un peu de chair à ces grands Maîtres boulonnés à leur piédestal de génies de la peinture.

Source: https://www.rtbf.be/culture/arts/detail_meet-the-masters-a-la-rencontre-de-van-eyck-breughel-et-rubens-en-360

En utilisant notre site web, vous acceptez nos Information des cookies et Politique de confidentialité.

OKPlus d'informations.